Entretien de nos sentiers depuis 2012 et un peu d'histoire :

Derniers balisages et entretiens des sentiers:


- Mardi 24 avril 2012 circuit n°15 : Les trois termes - Le moulin de Javon 

Parcours ombragé avec combes et forêts.

Vestiges du moulin de Javon.

 

- Vendredi 25 Mai 2012 circuit n° 2 : Aiguiers Grognards

 

- Vendredi 1er juin circuit n° 0 : Les Moulins

 

- Vendredi 21 septembre 2012 : circuit n°16 : Le Grand Marignon



- Mercredi 7 novembre 2012 : circuit n°16 Grand Marignon (option haut).

 

- Mardi 19 Mars 2013 : circuit n° 3 Porte des Castors

 

- 25 Avril 2013 : circuit n° 8 L'Aiguier Neuf

 

- Jeudi 30 mai 2013 : Entretien et rebalisage du circuit n°5 Le Cluyer


- Mardi 25 juin 2013 : Débroussaillage et réalisation d’une percée sur le panorama SUD EST au sommet du Cluyer (circuit n°5 suite)

 

-Vendredi 11 Octobre : Entretien du circuit n° 12 La Combe de Font Jouvale

 

- Jeudi 17 Octobre : Entretien du circuit n° 18 Croix de la Lave

 

- Vendredi 14 Mars : Entretien et balisage du circuit n°4 Perréal

 

- Mercredi 23 Avril 2014 : Circuit 9, balisage.

 

- Mardi 6 Mai 2014 : Circuit 7, Beaume de Roustan

 

- Mercredi 7 Mai 2014 : Circuit 10, Travignon.

 

- Dans l'année : Circuit 14, Les Aiguiers

 

- Contrôle du Circuit N°3 : Porte des Castors

 

- Vendredi 23 Janvier 2015 : Rebalisage du circuit N°9  Le Pan Blanc suite aux travaux d'agrandissement du chemin (voir photos ci-dessous)

 

- Mai 2015 : Contrôle du circuit N° 19 Circuit des Lavandes, boucle Nord, Circuit N°6 Cachabaou et 17 Auribeau.

 

- Juin 2015 : Contrôle des circuits N° 2 Aiguiers Grognards et N°3 Portes des Castors.

 

- Nov. 2015 : Circuit N°19, et N°1 Vaucarlenque en décembre.

 

- 17 Janvier 2016 : N° 5 Le Cluyer (remise en place du poteau) en groupe.

 

- 9 Février 2016 : N° 11 Falaise de Luoux

- 11 Février 2016 : N° 16 Grand Marignon boucle haute

- 7 Avril 2016 : N° 2 Les Aiguiers Grognards

- 11 Avril 2016 : N° 0 Les Moulins

- 14 Avril 2016 : N° 16 Le Grand Marignon  boucle basse

- 3 Novembre 2016 : N° 14 Les Trois Termes

- 12 Décembre 2016 : N° 4 Perréal

 

                                              Entretiens  2017 :

 

- 30 Mars Circuit N°5 Le CLuyer

- 13 Avril Circuit N° 7 La Baume Roustan

- 27 Avril Circuit N° 8 L'Aiguier Neuf

- 18 Mai Circuit N° 10 Travignon

- 1er Juin : Circuit N° 12 Combe de Font Jouvale

- 14 Septembre : Circuit N° 14 Les Aiguiers

- 28 Septembre : Circuit N° 18 : Croix de la Lave

 

 

 

 

 

 



Entretien du Cluyer.pdf
Document Adobe Acrobat [288.5 KB]

   PETITE HISTOIRE DE L'ENTRETIEN DE NOS SENTIERS


De 1986 à 1988, l'aventure commence par l'ouverture de 17 sentiers puis leur balisage par les membres fondateurs de l'A.R.P.S. après concertation et accord des propriétaires des terrains traversés.

 

Depuis le nombre des sentiers s'est étoffé par :

-l'adjonction du circuit 0 (les Moulins) avec la 2ème édition de 1988. Le repère 0, qui est surprenant, a été pris car c'est un petit circuit pour découvrir notre village, donc à mettre en tête, et il était difficile de renuméroter donc de rebaliser les autres sentiers.

-l'ajout du circuit 18 (La Croix de la Lave) avec la 3ème édition de 1992.

-l'adjonction du circuit 19 (Le Circuit des Lavandes) avec la 4ème édition de 1998.

 

Ce qui nous conduit à 20 sentiers pour un total de 250 km sur la commune. Certaines portions étant communes à plusieurs circuits, il y a 165 km à entretenir, mais 250 km à baliser.

 

Comme on peut le constater, avec la 6ème édition de 2008, (édition en cours de vente), le nombre de circuits n'a pas augmenté, mais cela ne veut pas dire que rien n'a bougé, car de nombreuses modifications ont été apportées aux circuits existants.

 

Pour la maintenance (entretien et balisage), tout a été essayé :

 

     Pendant quelques années, des équipes de 3 à 4 adhérents ont été responsables de l'entretien de 2 à 3 sentiers. Si au début cela fonctionnait bien, cela a vite dérivé avec le renouvellement des équipes et peut- être la lassitude. De plus des disparités dans le mode de balisage sont apparues.

   Nous sommes passés ensuite à des journées d'entretien des sentiers, ouvertes à tous, 2 à 4 par an. C'était possible, car on ne randonnait alors qu'une fois par mois puis 1 fois toutes les 3 semaines. Mais c'était très difficile à gérer, car en fonction de la météo, d'autres manifestations ou de l'humeur du moment, les journées rassemblent trop de monde (d'où peu d'efficacité car peu travaillent et beaucoup papotent) ou pas assez et cela en le découvrant le matin même. De plus il fallait souvent repasser ensuite pour faire le balisage.

     Enfin nous sommes passés à la formule actuelle qui fonctionne bien avec une petite équipe de volontaires, qui se retrouve 4 à 6 fois par an, pour faire l'entretien et le balisage d'un sentier (ou d'une partie). Sentiers que nous essayons de faire tous les 4 ans, ce qui donne donc 5 sentiers par an.

L'équipe comprend les peintres attitrés (ne manquez pas d'admirer les jolis points verts!), des coupeurs et souvent un baratineur pour maintenir la bonne ambiance et parfois un spécialiste de la tronçonneuse, qui se reconnaitra, mais alors attention, il faut le surveiller, car sinon avec sa fougue, tout y passe !!!

 

Encore quelques précisions.

 

Aussi bizarre que cela paraisse, l'évolution des mœurs influe sur nos sentiers ! A l'origine, le marquage se faisait de façon préférentielle sur des pierres au milieu du chemin, le randonneur le voyait en baissant un peu la tête, mais progressivement avec l'arrivée des VTT, des motos tout terrain voire des quads, nous avons du abandonner ces marques qui disparaissent très vite pour les reporter sur les côtés (arbres ou rochers).

 

En février 2011, la majeure partie de nos sentiers est devenue inutilisable, voire dangereux, suite à la chute de nombreux arbres ou branches cassées par le poids de la neige tombée en abondance. Il a fallu reconnaître tous les sentiers, rouvrir près de la moitié de nos 250 km de sentiers, le plus souvent à l'aide de tronçonneuses et là ce fut formidable, les bonnes volontés ne manquèrent pas (y compris quelques habitants de St Saturnin non adhérents) et en quelques mois, de mars à début juin, tout était rouvert pour l'arrivée des randonneurs de l'été. Bien-sûr il a fallu ensuite « peaufiner » le nettoyage et le balisage et cela a pris plusieurs années, mais nos sentiers étaient praticables et sûrs.

Ce fut une grande fierté, d'autant plus qu'au même moment, beaucoup d'autres ailleurs, en étaient encore à rechercher des subventions pour faire effectuer le travail.

 

Si le nombre des sentiers n'a pas évolué depuis 1998, cela ne veut pas dire que tout est figé.


En effet, suite à la demande de nouveaux propriétaires qui ne veulent plus que l'on passe chez eux, mais aussi pour améliorer nos circuits, il nous arrive d'ouvrir de nouvelles portions de sentiers le plus souvent et toutes les fois que c'est possible sur d'anciens chemins communaux disparus, qu'il faut d'abord retrouver, comme (la descente de l'eau légère sur le circuit 2). Alors là, il est fait appel à toutes les bonnes volontés et le travail avance alors vite dans la bonne humeur.